tsetse.org

ACCUEIL | AIDE A LA DECISION | FAQ | SYSTEMES ATTRACTIFS TOXIQUES | LES AUTEURS | RECHERCHE
ACCUEIL
FAQ
Biologie de la tsé-tsé
Tsé-tsé & Trypanosomoses
Capture des tsé-tsé
Ecrans
Traitement épicutané du bétail
Question socio-économiques
Questions sur l'environnement
Références

Biologie de la Tsé-tsé

Quelle distance les tsé-tsé peuvent-elles parcourir ?

Les tsé-tsé peuvent voler à 20 km/h (Gibson et al., 1991) et elles sont actives à peu près 30 minutes par jour (Bursell & Taylor, 1980). Elles sont donc capables de parcourir 10 km chaque jour ! Toutefois, elles ont plutôt tendance à faire plusieurs vols courts et pas tous dans la même direction. Alors, en fait, une espèce de savanes comme G. m. morsitans ou G. pallidipes se déplace à peine d'un kilomètre dans la journée et la "ligne de front" des tsé-tsé avance d'environ 25 kilomètres par an (Hargrove, 2000). Ces déplacements signifient que les régions où la tsé-tsé a été éliminée sont rapidement ré-investies à partir de régions voisines infestées. Une expérimentation a été réalisée en 1980 au Zimbabwe : toutes les glossines avaient été pratiquement éliminées sur une aire de 4 kilomètres carrés par une pulvérisation aérienne nocturne (Vale et al., 1984). En un jour les captures y étaient redevenues normales du fait de l'essaimage des tsé-tsé dans la zone à partir des régions voisines non traitées.

Contrôler la mouche tsé-tsé sur de petites surfaces revient à faire un trou dans un lac avec une cuillère !

Références
Bursell, E. & Taylor, P. (1980). An energy budget for Glossina (Diptera: Glossinidae). Bulletin of Entomological Research, 70, 187-196.

Gibson, G., Packer, M.J., Steullet, P. & Brady, J. (1991). Orientation of tsetse to wind, within and outside host odour plumes in the field. Physiological Entomology, 16, 47-56.

Hargrove, J. W. (2000). A theoretical study of the invasion of cleared areas by tsetse flies (Diptera: Glossinidae). Bulletin of Entomological Research 90, 201-209.

Vale,G.A., Hursey, B.S., Hargrove, J.W., Torr, S.J. & Allsopp, R. (1984). The use of small plots to study populations of tsetse (Diptera:Glossinidae). Insect Science and its Application, 5, 403-410.


Une autre question sur la biologie des tsé-tsé ?
D'autres questions ?

Union JackEnglish site