tsetse.org

ACCUEIL | AIDE A LA DECISION | FAQ | SYSTEMES ATTRACTIFS TOXIQUES | LES AUTEURS | RECHERCHE
ACCUEIL
FAQ
Biologie de la tsé-tsé
Tsé-tsé & Trypanosomoses
Capture des tsé-tsé
Ecrans
Traitement épicutané du bétail
Question socio-économiques
Questions sur l'environnement
Références

Lutter contre les tsé-tsé avec des écrans

Combien de temps dure un écran ?

La durée de vie effective d'un écran dépend de celle :-

  • de l'insecticide ;
  • des appâts olfactifs ;
  • du tissu et des piquets.

Donc la durée de vie d'un écran dépend de la qualité des matériels utilisés ; un écran fabriqué avec une toile très résistante et des piquets en acier, dure plus longtemps que celui qui est fait avec du coton et des piquets en bois.

On peut imprégner les écrans avec des formulations d'insecticide qui ont une rémanence de plusieurs mois. Par exemple des concentrés en suspension à 0,4 % de deltaméthrine, à 0,4 % de béta-cyfluthrine ou à 0,8% d'alphacyperméthrine provoquent une forte mortalité (> 70 %) durant neuf mois. Des formulations dosées à 0,8 % de béta-cyfluthrine et de deltaméthrine sont efficaces plus d'une année (Mangwiro et al., 1999).

On peut aussi utiliser des appâts avec des diffuseurs qui sont efficaces plusieurs mois : un diffuseur en polyéthylène (basse densité) contenant 20 grammes d'un mélange de 4-méthylphénol / 3-n-propylphénol /octenol (12/1/6) agit durant plus d'un an (Torr et al., 1997).

De même, de bons tissus et des piquets en bois ou en fer peuvent tenir au moins un an.

Donc en général les écrans que l'on installe sont efficaces un an. Tsetse Plan vous fournit des avis précis sur la nature des matériaux, insecticides et appâts olfactifs que vous devez utiliser pour arriver à cela.

Ceci dit, les écrans peuvent disparaître à cause des vols, du feu, des orages, du vandalisme et des dégâts occasionnés par le bétail et les animaux sauvages. Certains des écrans dureront un an, d'autre non. Il est donc important que vous planifiez de visiter les écrans tous les trois mois pour réparer ou remplacer certains.

Références
Mangwiro, T.N.C., Torr, S.J., Cox, J.R. & Holloway M.T.P. (1999). The efficacy of various pyrethroid insecticides for use on odour-baited targets to control tsetse. Medical and Veterinary Entomology, 13, 315-323.

Torr, S.J., Hall, D.R., Phelps, R.J. & Vale, G.A. (1997). Methods for dispensing odour attractants for tsetse flies (Diptera: Glossinidae). Bulletin of Entomological Research, 87, 299-311.


Une autre question sur lutter contre les tsé-tsé avec des écrans ?
D'autres questions ?

Union JackEnglish site