tsetse.org

ACCUEIL | AIDE A LA DECISION | FAQ | SYSTEMES ATTRACTIFS TOXIQUES | LES AUTEURS | RECHERCHE
ACCUEIL
FAQ
Biologie de la tsé-tsé
Tsé-tsé & Trypanosomoses
Capture des tsé-tsé
Ecrans
Traitement épicutané du bétail
Question socio-économiques
Questions sur l'environnement
Références

Biologie de la Tsé-tsé

Quels sont les facteurs naturels de régulation des populations ?

Des facteurs environnementaux et biologiques influencent simultanément les populations de tsé-tsé.

Facteurs environnementaux : La plupart des populations de tsé-tsé subissent des fluctuations régulières corrélées avec les changements climatiques (températures, humidité relative) saisonniers (Rogers & Randolph, 1985). Au Zimbabwe, en saison chaude quand les températures atteignent régulièrement 40°C, le nombre de tsé-tsé diminue de près de 90% (Torr & Hargrove, 1999). On pense que cela est dû à une augmentation, liée aux températures, des anomalies de la reproduction et de la mortalité des adultes (Hargrove, 1999). Cependant la mortalité chez les adultes n'est pas forcément une conséquence directe des températures élevées. Il semble plutôt que la réduction de la période pupale, dépendant de l'augmentation des températures, engendre des adultes ayant une forte propension à se nourrir plus fréquemment et à produire des pupes plus petites. Ces deux phénomènes augmentent la mortalité dans la population adulte.

Facteurs biologiques : La croissance des populations de tsé-tsé est liée à la disponibilité des hôtes (Rogers & Randolph, 1985, 1990; Rogers et al., 1984). Si par exemple, le nombre d'hôtes sauvages diminue à cause de la chasse, les populations de tsé-tsé vont décroître. Si, dans la même région, on installe un grand nombre d'animaux d'élevage, alors les populations de tsé-tsé remontent. Il y a des preuves que de fortes densités de tsé-tsé provoquent chez les hôtes des réactions plus fréquentes contre les piqûres : frémissements de la peau, coups de queue (Vale, 1977; Baylis, 1996). Ces réactions peuvent tuer la tsé-tsé directement ou l'empêcher de pomper suffisamment de sang. En conséquence, les réactions des hôtes jouent un rôle dans la régulation des populations de tsé-tsé en tant qu'un des facteurs liés à la densité.

Parasites et prédateurs des pupes de tsé-tsé peuvent aussi jouer un rôle dans la régulation naturelle des populations : plus la densité des tsé-tsé est forte et plus le taux de parasitisme et de prédation est élevé (Rogers, 1974; Rogers & Randolph, 1984).

Pour plus d'informations sur la dynamique des populations de tsé-tsé lire la revue de John Hargrove (2003).

Références
Baylis, M. (1996) Effect of defensive behaviour by cattle on the feeding success and nutritional state of the tsetse fly G. pallidipes (Diptera: Glossinidae). Bulletin of Entomological Research 86, 329-336.

Hargrove, J. W. (1999) Reproductive abnormalities in field tsetse flies in Zimbabwe. Entomologia Experimentalis et Applicata, 92, 89-99.

Hargrove, J.W. (2003). Tsetse population dynamics. Unpublished paper. pp 48.

Rogers, D.J. (1974) Natural regulation and movement of tsetse fly populations. In: Les Moyens de Lutte contre les Trypanosomes et leur Vecteurs, pp.35-38. Paris: Institut d'Elevage et de Médecine Vétérinaire dans les Pays tropicaux. 387 pp.

Rogers, D. J. & Randolph, S. E. (1984) A review of density-dependent processes in tsetse populations. Insect Science and its Application, 5, 397-402.

Rogers, D.J. & Randolph S.E. (1985) Population ecology of tsetse. Annual Review of Entomology, 30, 197-216.

Rogers, D.J. & Randolph, S.E. (1990) Estimation of rates of predation on tsetse. Medical and Veterinary Entomology, 4, 195-204.

Rogers, D. J., Randolph, S. E. & Kuzoe, F. A. S. (1984) Local variation in the population dynamics of Glossina palpalis palpalis (Robineau-Desvoidy) (Diptera: Glossinidae). I. Natural population regulation. Bulletin of Entomological Research, 74, 403-423.

Torr, S.J. & Hargrove, J.W. (1999). Behaviour of tsetse (Diptera : Glossinidae) during the hot season in Zimbabwe: the interaction of micro-climate and reproductive status. Bulletin of Entomological Research 89, 365-379.

 


Une autre question sur la biologie des tsé-tsé ?
D'autres questions ?

Union JackEnglish site