tsetse.org

HOME | DECISION TOOLS | TSETSE FAQ | BAIT TECHNOLOGIES | ABOUT US | SEARCH
Accueil
FAQ
Biologie de la Tsé-tsé
Tsé-tsé & Trypanosomoses
Capturer la tsé-tsé
Ecrans
Traitement épicutané du bétail
Questions socio-économiques
Questions sur l'Environnement
Références

Gestion et aspects socio-économiques de la lutte contre les tsé-tsé

Nous avons lutté contre les tsé-tsé, alors pourquoi continuer ?

Aujourd'hui, les programmes communautaires de lutte contre les tsé-tsé concernent des superficies relativement petites d'environ 1.000 kilomètres carrés. Généralement, la zone de lutte jouxte des territoires non assainis où les tsé-tsé pullulent encore et, par conséquent, reste sous la menace constante de la réinvasion compte tenu des distances que la tsé-tsé peut parcourir (pour plus d'informations cliquez ici).

Si une zone de lutte est menacée de toutes parts par la réinvasion, un bloc assaini de 100 kilomètres carrés sera réinvesti en moins d'un an ; même une région de 10.000 kilomètres carrés est perdue en moins de deux ans (Hargrove, 2000). La seule façon d'éviter de perdre du terrain est de freiner la réinvasion en continuant d'utiliser les systèmes attractifs toxiques.

Dans la plupart des programmes à petite échelle, la lutte contre les tsé-tsé n'est pas le projet unique. Il faudra encore lutter jusqu'à ce que de plus vastes secteurs contigus soient libérés des tsé-tsé.

Références
Hargrove, J. W. (2000). A theoretical study of the invasion of cleared areas by tsetse flies (Diptera: Glossinidae). Bulletin of Entomological Research 90, 201-209.


Une autre question sur Gestion et aspects socio-économiques de la lutte contre les tsé-tsé?
Une autre question ?

Union JackEnglish site