tsetse.org

ACCUEIL | AIDE A LA DECISION | FAQ | SYSTEMES ATTRACTIFS TOXIQUES | LES AUTEURS | RECHERCHE
ACCUEIL
FAQ
Biologie de la tsé-tsé
Tsé-tsé & Trypanosomoses
Capture des tsé-tsé
Ecrans
Traitement épicutané du bétail
Question socio-économiques
Questions sur l'environnement
Références

Biologie de la Tsé-tsé

Quand les tsé-tsé sont-elles actives ?

Comme nous les tsé-tsé ont un rythme nycthéméral d'activité inné. Les espèces de savanes, comme G. morsitans et G. pallidipes, sont actives surtout durant les deux premières et les deux dernières heures de la journée (Hargrove & Brady, 1992). Bon nombre d'espèces riveraines, comme G. fuscipes, sont actives en milieu de journée (Crump & Brady, 1979). Il y a des exceptions à cette règle : l'espèce savanicole G. longipennis est très active juste après le coucher du soleil (Kyorku & Brady, 1994) et G. austeni, une autre espèce de savanes, est active en milieu de journée.

Ces rythmes innés d'activité sont modulés par la température : ainsi, au Botswana, le froid matinal du mois de juin, quand les températures sont inférieures à 14°C, supprime le pic d'activité matinal. Inversement, les hautes températures de l'après-midi (>32°C), comme cela se passe en Octobre dans la vallée du Zambèze au Zimbabwe, suppriment toute activité à ce moment. Mais les tsé-tsé ont besoin de se nourrir, alors quand un pic d'activité est supprimé, l'autre compense. Ainsi, au Zimbabwe, durant les journées les plus chaudes les tsé-tsé sont plus actives très tôt le matin.

Références
Crump, A.J. & Brady, J. (1979). Circadian activity patterns in three species of tsetse fly: Glossina palpalis, austeni and morsitans. Physiological Entomology 4, 311-318.

Hargrove, J.W. & Brady, J. (1992) Activity rhythms of tsetse flies (Glossina spp.) (Diptera Glossinidae) at low and high temperatures in nature. Bulletin of Entomological Research, 82, 321-326.

Kappmeier, K. (2000). Diurnal activity patterns of Glossina brevipalpis and G. austeni (Diptera: Glossinidae) in South Africa, with reference to season and and meteorological factors. Onderstepoort Journal of Veterinary Research 67, 179-189.

Kyorku, C. & Brady, J. (1994). A free-running bimodal circadian rhythm in the tsetse fly Glossina longipennis. Journal of Insect Physiology 40, 63-67.


Une autre question sur la biologie des tsé-tsé ?
D'autres questions ?

Union JackEnglish site